Accueil Non classé Gloire à l’Oint du Seigneur, par Lotfi Hadjiat

Gloire à l’Oint du Seigneur, par Lotfi Hadjiat

1
0
121

Gloire à l’Oint du Seigneur, par Lotfi Hadjiat

 

 

 

Ça y est ! La France est sauvée. Le sodomiseur diabolique de petits garçons, Gabbriel Maztneff, a vaillamment secouru le tortionnaire psychotique de petit frère et assassin enragé de parents, Yann M’hoax, qui vient d’être merveilleusement absous par la hyène botulique acharnée aux crimes de masse sans frontières. Allelujah ! Quelle rédemption mes amis ! En outre, l’honorable homophile Laurent Rukier a su donner la parole au M’hoax pour qu’il se repente de son crime pictural et scripturaire contre l’humanité, c’est-à-dire contre les Juifs, car ne nous méprenons pas, l’humanité c’est les Juifs. Hosanna, frères et sœurs, aplanissez le chemin. Ces quatre cavaliers de l’Apocalypse vont venir vous bénir dans vos villes, vos villages, oui, vous bénir, vous et vos enfants. Hosanna, mes frères et mes sœurs, ouvrez-leur grand vos portes et vos cœurs, confiez-leur vos enfants, surtout à Maztneff, l’intercesseur en rut. Hosanna ! Aplanissez le chemin tête contre terre, laissez vos zélés protecteurs vous marcher sur la tête car leurs pieds sont sacrés, surtout ceux de M’hoax. Donnez-leur votre argent votre sang, vos organes, car ils n’en ont jamais assez. Éventuellement, donnez-leur votre mort en guise de remerciements car ils se sont sacrifiés pour vous, sachez-le, portant l’opprobre, endurant les crachats et les tartes à la crème, surtout pour la hyène botulique, tout en gardant leur chemise blanche immaculée, signe de leur pureté, ne vous méprenez pas. Hosanna ! Accueillez-les partout dans vos quartiers, dans vos parties les plus intimes. Vous les reconnaîtrez aisément ces nobles chevaliers, ils porteront de grandes robes de lin blanches aux manches larges. Pour l’amour du Ciel, n’écoutez pas ces incitateurs à la haine qui vous diront que ces manches larges sont pleines de mensonges, de poisons et de serpents. Vous aurez bientôt la grande joie d’apercevoir la grande et bruyante mobilisation pour l’amour, sodomiseurs sadomasos en tête, l’amour qui éclaire, qui éclôt la vie. Laissez-vous guider par les sons de fêtes, les chars multicolores chargés d’abominations joyeuses et les lumières chatoyantes des bombardements au phosphore blanc sous le soleil d’Orient. Votre repentir a été entendu, votre calvaire s’évanouit, votre exil est fini, mais n’oubliez pas de passer à la caisse. Vous voilà touchés par la grâce sous réserve de payer comptant ou d’accepter un prêt à usure en hypothéquant votre maison. Réjouissez-vous, vos dignes oblations n’ont pas été vaines, la longue épopée de souffrances arides se termine une fois pour toutes sous les pas de ces quatre cavaliers, ces oints du Seigneur, surtout Rukier. Vos libations couleront comme du whisky pour laver vos tribunaux souillés par la haine et le vice. Consolez-vous, les jours radieux arrivent enfin avec le courrier du fisc qui ne vous oublie pas, car l’acquittement des taxes c’est bien-sûr l’acquittement de l’âme. Ô rédemption, nous t’avons tant attendue, l’ordre divin est enfin restauré. Nos espérances sont comblées par notre obstiné découvert bancaire. Hosanna, mes frères, mes sœurs, plus rien ne peut désormais vous arriver à part un redressement judiciaire qui embaumera vos nuits. La mort sociale a été vaincue par une boutade de Rukier. Gloire à l’Oint du Seigneur ! Le chœur céleste des usuriers résonne déjà au milieu du parfum d’encens des voitures brûlées, de l’ivresse cocaïnée des camions fous et des couteaux égorgeurs de la nouvelle aurore.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par leblogdelotfihadjiat
Charger d'autres écrits dans Non classé

Un commentaire

  1. Mazaro Trapani

    2 septembre 2019 à 21 h 19 min

    Yann Moix (prostitué intellectuel)*, Laurent Ruquier (brosse WC professionnel)*, Gabriel Matzneff (prosélyte pédocriminel)*, Bernard-Henri Lévy (criminel de guerre)*, quatre déchets de l’humanité, symboles d’une  » société où rien n’est possible, mais où tout est permis  » (Clouscard).

    Ce sont des contre-modèles rappelant à quel point l’absence de sens moral est fatale à l’humain. Leur manque de perspicacité va leur en cuire.

    * (https://www.youtube.com/watch?v=nl9yJfEUV2Q ; https://www.youtube.com/watch?v=uYhHEeH0E0w)
    * (https://www.youtube.com/watch?v=_tNCNQ2HNSA ; https://www.youtube.com/watch?v=KIhdr0Y8D3U)
    * (https://www.youtube.com/watch?v=o-DIwFKqWvg ; https://www.youtube.com/watch?v=nodnsD-9AYM)
    * (https://www.youtube.com/watch?v=m0H6vFnEfqQ ; https://www.youtube.com/watch?v=_6_m9a835zQ)

    Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

La reconnaissance des ombres, par Lotfi Hadjiat

      Certes, nous avons le bonheur en France d’avoir de grands écrivains, …