Accueil Non classé La plèbe plébiscitera son plébicide, par Lotfi Hadjiat

La plèbe plébiscitera son plébicide, par Lotfi Hadjiat

0
0
180

F0D17961-077D-47E6-BA1A-FBC041A8A59F

 

 

Le comble du narcissisme c’est d’essayer de le faire passer pour de l’altruisme, d’y parvenir, et d’y croire soi-même.

***

Il ne faut pas souhaiter la mort à son ennemi, ce n’est pas bien, il faut le tuer directement.

***

Le meurtre est une affaire sérieuse, faut pas croire. Le Messie sera le plus grand meurtrier de tous les temps, il tuera le Mensonge. Le crime parfait.

***

Le savoir est une arme qui sera détruite par la Vérité, qui n’est pas une arme.

***

Faire de la vérité une arme, l’éternel israélite.

***

La Vérité ultime ne peut être utilisée comme arme, ne peut être utilisée à d’autres fins qu’Elle-même.

***

La Vérité ultime n’est pas tant une proposition de vie éternelle qu’une éternelle proposition de vie, face à une proposition pas éternelle de mort.

***

Un type au béret rouge et à la moustache grise me disait l’autre jour dans un bistrot de Vladivostok recouvert par la neige : « Bien-sûr que les israélites sont les dépositaires de la présence divine, mais le dépôt fut transformé, exactement comme des fruits exquis se transforment en excréments ». Je lui posai alors cette question : « Le dépôt fut transformé en quoi ? ». Il me regarda interloqué : « Ben en argent, pardi ! ».

***

« Dieu ignore les singuliers », disait merveilleusement Averroes. Malheureusement, les musulmans ont fait de Dieu un singulier ! Quant aux Juifs, ils ont fait de l’argent un universel.

***

Bien-sûr que l’aristocratie doit diriger les hommes, et les femmes. Mais de quelle aristocratie parle-t-on ? De celle qui sait contenir, canaliser, sublimer et spiritualiser les passions, les instincts et l’animalité… toutes ces choses dans lesquelles s’enlise la plèbe. Cette aristocratie doit bien-sûr diriger et gouverner cette plèbe, cette plèbe dont font partie en particulier les usuriers et les trafiquants en tous genres avides de richesses et de puissances… surtout les trafiquants du sens, des mots, des idées, des croyances… la vermine de la plèbe… L’aristocratie est le seul et unique système politique qui convient à l’humanité, en tous temps et en tous lieux.

***

Donner la démocratie, c’est-à-dire donner le pouvoir politique à la plèbe est la plus grande de toutes les folies humaines, qui conduit inévitablement l’humanité à sa perte, car inévitablement, en ce cas, le Pouvoir finit dans les mains de la vermine de la plèbe.

***

Il y a trois ordres humains immuables : l’aristocratie, la plèbe et la vermine de la plèbe. Et il y a une seule vérité politique immuable : quand ce n’est pas l’aristocratie qui dirige, c’est la vermine de la plèbe qui finit par s’arroger le Pouvoir. La situation actuelle de l’Europe. Et de la quasi-totalité du monde.

***

Dans l’histoire de l’humanité, l’aristocratie véritable a très rarement dirigé les hommes, l’aristocratie du cœur et de l’esprit, aristocratie qui selon toute apparence a disparu aujourd’hui, et dont la disparition est et a toujours été l’objectif prioritaire et acharné de la vermine de la plèbe.

***

Cette théorie marxiste de « la lutte des classes » ne tient compte que de deux ordres humains – la plèbe et la vermine de la plèbe -, ignorant scrupuleusement le troisième ordre : aristocratique. Cette théorie ne pouvait sortir que de la tête d’un plébéien.

***

Le système politico-économique libéral a réussi là où le marxisme a échoué, faire triompher la vermine de la plèbe, ce qui n’empêche pas le marquis Henri de Lesquen de défendre mordicus le libéralisme… !

***

Il y a un moyen infaillible d’abuser la plèbe et d’en abuser : lui promettre le Pouvoir.

***

Il arrivera un jour où la plèbe plébiscitera son plébicide.

***

La plèbe sera débarrassée de toute tyrannie lorsqu’elle consentira le Pouvoir aux aristocrates, lesquels le consentent à l’aristocrate des aristocrates : l’aristocrate divin.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par leblogdelotfihadjiat
Charger d'autres écrits dans Non classé

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Les métamorphoses du bien, par Lotfi Hadjiat

. Il n’y a pas de crime qui soit inexpiable. Même le crime le plus abominable trouve…